Le service de gestion des matières résiduelles de Bellechasse, un allié dans l'économie circulaire | Synergie Bellechasse-Etchemins

Le service de gestion des matières résiduelles de Bellechasse, un allié dans l'économie circulaire

Par Malcolm Savard
Lecture : 3min

De grands projets impliquent de grands partenaires

On le sait, un projet mobilisateur n'est rien sans l'appui et l'aide de bons partenaires et de bons collaborateurs.

 

Or, pour les problématiques de matières résiduelles d'entreprises sur lesquelles j'ai eu l'opportunité de travailler, le Service de Gestion des Matières Résiduelles (GMR) de la MRC de Bellechasse a été un allié central dans la résolution de ces défis. 

 

Des impacts non négligeables

Tout lieu d'enfouissement émet des gaz à effet de serre de par la décomposition des déchets (surtout organiques), la collecte des déchets et les opérations mécaniques sur le site. Il va donc sans dire qu'il y a un impact environnemental à gérer les déchets des citoyens et des entreprises.

 

Tout ceci, sans compter les impacts sociaux (présence d'un site) et économiques (frais chargés aux citoyens et aux entreprises). 

 

Or, le Service GMR n'est pas qu'un lieu d'enfouissement de déchets. L'enfouissement étant un service de dernier recours, le site souhaite réduire la quantité de déchets enfouis grâce à son Plan de Gestion des Matières Résiduelles et son objectif Zéro Déchet.

 

Avec une équipe grandissante, des projets toujours plus pertinents et toujours plus structurants, le service de GMR se dote, année après année, de mesures pour atteindre son objectif.

 

On parle, entre autres, de:

  • la gestion plus efficace des émanations de GES,
  • la gestion des matières organiques (sachant que la moitié du bac vert peut être revalorisée en compost plutôt qu'être enfouie),
  • l'offre de compostières domestiques conçues ici et subventionnées à 75% par la MRC.

 

Le service a même innové en 2017 en lançant le projet-pilote de collecte à la ferme de plastique d'ensilage sur le territoire.

 

Cet objectif s'allie à celui de la symbiose industrielle et de l'économie circulaire, soit de réduire les déchets et de ne pas gaspiller les ressources qui ont encore une valeur. Ainsi, le Service GMR de la MRC participe à l'économie circulaire de la région de par ses différentes activités.

 

Rappelons que la symbiose industrielle Synergie Bellechasse-Etchemins est une initiative des MRC de Bellechasse et des Etchemins, ainsi que de la SADC Bellechasse-Etchemins.

 

En mission

Avec cet objectif zéro déchet en ligne de mire, vous l'aurez compris, le Service GMR a été grandement impliqué dans la symbiose industrielle Synergie Bellechasse-Etchemins, car une grande proportion des déchets d'une MRC provient des entreprises et qu'un tel service possède une panoplie de ressources pour résoudre certains enjeux. 

 

Durant mes recherches de débouchés et de solutions pour les entreprises, des enjeux et des questions techniques étaient régulièrement soulevés, et l'équipe du Service GMR a su traiter avec importance et rapidité les problématiques. Pour cela, je leur lève mon chapeau.

 

Avec leur motivation, nous avons, entre autres, mis sur pied une politique de réception de matières postindustrielles pour mieux revaloriser certaines matières au site d'enfouissement.

 

Leur ouverture contribue à réduire les déchets du territoire et leur connaissance du milieu outille la symbiose industrielle à résoudre les défis techniques qui se présentent. 


La symbiose industrielle de la région a donc de la chance d'avoir ce partenaire avec elle, qui considère comme primordiale la valorisation des résidus et qui considère que le territoire doit se doter d'une bonne gestion des déchets pour réduire leurs impacts et leurs coûts sur la communauté.

 

À cet égard, consulter la page Service de Gestion des matières résiduelles sur le site web de la MRC de Bellechasse. 

Retour aux articles

 

Vous avez aimé cet article? Suivez-nous sur Facebook ou LinkedIn !